Le ministre des Services aux Autochtones, l’honorable Marc Miller, a recommandé aux Premières Nations qui ont des élections à venir de NE PAS PROCÉDER à des élections pour le moment, en raison des risques actuels pour la santé publique liés aux grands rassemblements.

En conséquence, un nouveau règlement sur l’annulation et le report d’élections au sein des Premières Nations (prévention des maladies) a donc été établi afin de permettre aux chefs et aux conseils des Premières Nations de reporter ou d’annuler les élections pendant une pandémie.

Une option réglementaire temporaire a donc été instituée. Il s’agit du Règlement sur l’annulation et le report d’élections des Premières Nations, qui permet aux dirigeants des Premières Nations de continuer à exercer leurs rôles et leurs fonctions au sein de leurs communautés pendant une période pouvant aller jusqu’à six mois, avec une prolongation possible de six mois supplémentaires, alors qu’ils se concentrent sur la sécurité de leurs communautés dans la lutte à la face à la COVID-19.

Pour obtenir plus de renseignements quant à cette option réglementaire, CLIQUEZ ICI.